Chaînes à mailles jointives pour grappin à grumes

Les fabricants de chariots élévateurs pour grumes avec des pinces à grumes (empileurs) fabriquent généralement des chariots avec des chaînes à mailles jointives, fixées de chaque côté par un axe rivé avec des rondelles.

Cette exécution de chaîne rivée présente l'inconvénient que les axes ont tendance à se dériveter en raison des charges latérales. Les rondelles se plient en raison des charges dynamiques et des trous oblongs finissent par se former. Les axes rivés glissent alors à travers les rondelles, ils se desserrent et la chaîne peut ainsi se casser.

Les techniciens de maintenance ou du service des véhicules sont alors obligés de souder le tout pour faire tenir la chaîne, les rondelles sont alors soudées aux axes. Mais il ne s'agit là que d'une réparation de fortune, qui coûte inutilement du temps et de l'argent. Souvent, la soudure ne dure pas très longtemps car les axes de chaîne étant cémentés, leur teneur en carbone est relativement haute, l'acier dur, et donc, peu propice à une bonne soudure.

Mais ce qui coûte le plus n'est pas la réparation de la machine, c'est le temps d'arrêt en raison de la casse. Dans le pire des cas, c'est toute la production qui est à l'arrêt, faute d'approvisionnement des grumes.

Construction optimale de la chaîne éprouvée

Après plusieurs tests pratiques, nous avons trouvé la conception optimale pour les chaînes de pinces à grumes FB. Afin de faire face aux importantes charges pulsatoires et latérales, nous avons défini un axe de chaîne avec une tête résistante. Le côté à fixer dispose en effet d'une bague d'arrêt, que nos soudeurs expérimentés maintiennent avec une soudure de précision. Nous avons également optimisé l'articulation entre les plaques et l'axe de la chaîne réduisant ainsi le mouvement de balancier lors des transports à vide est réduit. Il est également très important lors du transport que les chaînes soient stables sur les côtés et non rigides afin que les grumes ne tombent pas.

Pourquoi utiliser les chaînes pour pinces à grumes FB ?

• Durée de vie nettement plus longue que les chaînes d'origine avec rondelles et axes à riveter

• Economies très importantes pour l'utilisateur

• Haute sécurité opérationnelle, haute fiabilité - chaîne très résistante aux charges latérales

• Aucune modification nécessaire sur l'empileur, car les dimensions fonctionnelles sont identiques à celles des chaînes de première monte