Chaînes de manutention inoxydables

Les chaînes de manutention confrontées à un environnement corrosif et/ou acide ou encore a un degré d'humidité élevé ont souvent des problèmes de corrosion. La corrosion par piqûres ou par crevasses apparaît très souvent, généralement même les deux. Si la pression des surfaces d'articulation est importante, les revêtements de surface tels que le zingage, le nickelage, le GEOMET ou des équivalents se détachent très rapidement et les articulations de la chaîne rouillent alors.

Le résultat ? Une durée de vie de la chaîne totalement insatisfaisante et des coûts (trop) élevés, dans le pire des cas un arrêt de production et des clients mécontents.

C'est pourquoi nous avons testé et éprouvé des solutions qui réduisent considérablement voire éliminent ces problèmes.

Pour quelles matières à convoyer les chaînes de manutention FB avec axes et douilles INOX offrent-elles une prolongation de la durée de vie ?

  • Convoyeurs à chaîne à auge ou extracteurs de bunkers pour l'acheminement de combustibles avant le pré-sécheur, par ex. charbon humide, biomasse humide, copeaux de bois/plaquettes/écorces/sciures humides, carburants alternatifs humides ou non traités tels que le PET ou résidus divers
  • Chaînes à racleurs pour l'évacuation des cendres humides
  • Chaînes à racleurs pour écorce, sciure, plaquettes ou copeaux de bois humides dans l'industrie du bois, par ex. dans le parc à grumes, après l'écorceuse, à la sortie du broyeur, dans les nettoyeurs sous les lignes de sciage, dans les usines de panneaux de bois, les centrales biomasse ou les usines de cogénération
  • Tapis métalliques ou convoyeurs à bande dans les usines de recyclage
  • Charbon, alimentation combustible ou évacuation des cendres dans les centrales à charbon ou les UIOM (usines d'incinération des ordures ménagères)
  • Convoyeurs à chaîne dans les usines chimiques