Jauge d'usure de chaînes

D'une façon générale, les chaînes à mailles jointives et les chaînes à rouleaux doivent être changées quand la chaîne s'est allongée de 2-3 %. Une fois ces valeurs atteintes, les conditions de sécurité ne sont plus suffisantes pour continuer à utiliser les chaînes, puisque leur résistance à la fatigue et leur charge de rupture ont drastiquement chuté. A 3% d'usure, les chaînes de levage et les chaînes de transmission doivent être remplacées sans délai, ne présentant plus aucune trace de sécurité contre les charges choc et les surcharges.

Pourquoi utiliser la jauge d'usure professionnelle FB ?

  • Prise en main et utilisation simplissimes
  • Fiable - mesure l'usure de manière fiable et précise
  • Facile à nettoyer
  • Robuste et durable
  • Protégée dans son étui en plastique (jauges en plastique) ou son boîtier (jauges en métal)
  • Disponible en plastique (imprimée en français, anglais ou allemand) ou en acier inoxydable (anglais)

La jauge d'usure brevetée par FB est utilisée partout où l'on trouve de la chaîne à rouleaux ou à mailles jointives exprimée en mesure impériale (pouces, "). Notre jauge est également très populaire auprès des professionnels, des réparateurs et entreteneurs de chariots et les fabricants de chariots.

Les chaînes à mailles jointives (de levage) sont des éléments de sécurité !

C'est la raison pour laquelle un examen et un entretien régulier sont indispensables - à savoir - une vérification visuelle et la mesure de l'usure :

  • Nettoyez la chaîne avant de l'inspecter
  • Verifiez l'allongement sur la zone de travail, c'est-à-dire la zone qui roule sur la poulie, puisque c'est sur cette zone que l'allongement est le plus important en raison de l'usure des articulations. La mesure de l'usure doit se faire sur une chaîne tendue.

Nous recommandons de tendre la chaîne avec une charge équivalente à 1% de la charge de rupture théorique de la chaîne (2% dans le cas 2 rails de chaîne). Le poids seul du cadre et des fourches n'est pas toujours suffisant. C'est pourquoi nous recommandons de rajouter de la charge correspondante.

  • Vérification visuelle du jeu d'articulation dans la chaîne (en poussant puis tirant la chaîne). Cette vérification n'est qu'indicative et ne remplacera jamais l'utilisation d'une jauge calibrée donnant une mesure chiffrée précise.
  • Inspection des têtes d'axes et de l'ajustement serré entre les axes et les plaques extérieures - soyez très attentif aux axes meulés par le frottement, tordus ou saillants !
  • Inspection de la déformation des plaques de la chaîne (torsion), de l'usure ou d'autres dommages mécaniques divers
  • Vérification de la lubrification - la flexibilité des chaînes à mailles jointives est-elle encore suffisante ?
  • Inspection pour la recherche de traces de corrosion (rouille, piqûres) Inspection pour la recherche de trous oblongs et des ruptures permanentes (failles, "déchirures" sur les plaques)